Multiplication des investissements dans les clubs de sport

Publié le par L'A.M.S

En France, les cas les plus célèbres de rachat de clubs de football ont été ceux du PSG par les fonds d’investissement (rachat qui a vu le retour du président Quezac aux commandes du club de la capitale) et celui de l’OM par Robert Louis-Dreyfus. Le club Marseillais devrait a priori changer de mains dans les tous prochains jours (sous réserve de garanties bancaires), l’homme d’affaires canadien Jack Kachkar étant en passe d’acquérir le club.

Mais partout dans le monde, il semble que les investisseurs aient décidé de s’intéresser de très près au potentiel de ces grosses machines que sont les clubs de sport.

Il a par exemple récemment été question de la vente du club de première ligue anglaise de Newcastle United au fond d’investissement Polygon (Polygon Global Opportunities Master Fund). Le club de Major League (USA) D.C United a quant à lui été racheté par un groupe d’investisseurs locaux et nationaux emmené par MacFarlane Partners.

En outre, si les rachats se multiplient, les opérations d’investissement dans les clubs ne se limitent bien sûr pas aux rachats. Les opérations de naming aussi se développent et pas seulement dans le football. Dernièrement, aux Etats-Unis (pays où s’est développé le naming), la firme de services financiers Prudential est arrivé le 9 janvier 2007 à un accord avec la franchise de Hockey des New Jersey Devils évoluant en NHL (National Hockey League) : 105,3 millions de dollars sur 20 ans.

L'A.M.S

Publié dans Sport & Finance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article