Retour sur le Jordan Classic 2006

Publié le par AMSPO

 


L’un d’entre nous a eu la chance de voir une des légendes vivantes du sport mondial en 2006 : Michael Jordan... En effet, il a pu le voir (l’apercevoir…) à l’occasion du Jordan Classic organisé le 18 octobre 2006 dans la salle Coubertin à Paris. Un show à l’américaine…


Avant tout un tournoi de promotion

Le but commercial de ce tournoi pour Nike est de promouvoir les vêtements et les nouveaux modèles de la marque Jordan avec un événement fort, très fort même. En effet, il s’agit ni plus ni moins que de faire venir dans plusieurs grandes villes d’Europe (Paris, Bruxelles, Londres…) le basketteur le plus adulé de l’histoire par les fans de ce sport…Michael Jordan.

Côté communication, le mot d’ordre a été le secret. Aucune communication par les médias classiques (télé, PQR et PQN, radio). Le seul élément de communication grand public pour cet événement a été la mise en vente de places sur le site Internet de l’ex Paris Basket Racing. Sans aucun autre renfort de pub. C’est pour le moins limité. Mais le but était évidement d’attirer du monde pour remplir une partie de la salle Coubertin sans attirer TROP de monde pour éviter les déceptions et donc les mouvements d’humeur à l’entrée de la salle.

De la communication a en revanche était faite envers les professionnels du secteur du sport mais aussi envers les leaders d’opinions. Par exemple dans la tribune de notre chanceux collègue, au-dessus de lui se trouvait Booba, rappeur français qui colle, au moins vestimentairement parlant, à la culture basket. Tout a été conçu pour créer du buzz autour de la marque. Pas de grande campagne de pub donc mais une recherche de bouche à oreille (l’objectif de notoriété n’étant bien évidement pas celui recherché par Nike).

Côté mise en scène, Nike a vu les choses en grand : Coubertin totalement aux couleurs de la marque Jordan, concours de dunks et donc match des jeunes avec l’événement à la mi-temps. Car c’est à la mi-temps du match qu’est arrivé le plus grand, le meilleur, « The Best Ever » comme ils le disent si bien outre-atlantique.

Il s’est placé au centre de la tribune VIP (notre collègue était malheureusement sur le côté gauche de cette tribune, il n’a donc pas pu l’approcher de très près…Jordan est quand même passé à 1m50 de lui, c’est déjà ça…), il a regardé la seconde mi-temps du match tout en étant mitraillé par les fans (inutile de vous dire qu’après son arrivée, l’intérêt des spectateurs pour le match est quelque peu retombé…), remis son prix au joueur désigné MVP (qui gagne un billet pour New York et le Madison Square Garden) puis il est reparti après avoir passé en tout et pour tout 45 minutes dans l’hystérie générale de la salle Coubertin. Veni, vedi, vici pourrait-il dire…



Tous gagnants

Quoi qu’il en soit, les spectateurs, comme les joueurs, les journalistes et Nike sont repartis satisfaits. Nike France gagne en crédibilité (s’il en était besoin) en arrivant à faire venir l’une des plus immenses stars de l’histoire du sport mondial et les spectateurs, joueurs et journalistes s’en sont mis plein les yeux…

En résumé, une très belle opération pour Nike et pour la marque Jordan.

Publié dans Evénementiel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article