Série J.O. 1/5 : Les Valeurs Olympiques

Publié le par AMSPO

Pour ce premier volet de notre série de 5 "boards" sur les Jeux Olympiques symbolisé par l'anneau bleu, nous avons décidé de nous intéresser aux Valeurs Olympiques et au Mouvement olympique



Olympisme qu’est-ce donc que cela ? Si nous vous disons Olympisme vous nous dites?…Jeux Olympiques bien sûr ! Eh oui, pour la plupart d’entre nous, lorsque nous pensons à l’Olympisme ou encore au Mouvement olympique, nous y associons quasi-exclusivement les Jeux Olympiques. Cela est tout à fait compréhensible dans la mesure où il s’agit là d’un événement mondial, hyper médiatisé et à fort caractère émotionnel. Pourtant les J.O. ne sont que la partie émergée de l’iceberg…

Lire la suite…

 

Les fondements de l’Olympisme

Le Mouvement olympique ne se résume pas aux seuls Jeux Olympiques. Il a un rôle à tenir dans la société, un rôle défini à partir de valeurs et de principes fondamentaux.

 

Les valeurs du Mouvement olympique varient selon les sources, mais voici les trois principales :

Excellence = donner le meilleur de soi-même, sur le terrain de jeu ou dans le monde professionnel, l’important n’est pas de gagner mais de participer, de progresser en fonction de ses objectifs personnels, et de jouir de l’association saine d’un corps, d’un esprit et d’une volonté solides.

Amitié = valeur au cœur du Mouvement olympique qui encourage à percevoir le sport comme un outil de compréhension mutuelle entre les individus et les peuples du monde entier.

Respect = de soi-même et de son corps, des autres, des règles et des règlements, du sport et de l’environnement. Respect est ici à comprendre comme fair-play et cela s’exprime dans les faits par la lutte anti-dopage et contre tout ce qui est contraire à l’éthique.

 

Autour de ces trois valeurs fondamentales s’articulent les principes de l’Olympisme qui viennent renforcer ces valeurs et favoriser leur application à long terme dans le but de provoquer des évolutions sociétales. Six principes peuvent ainsi être relevés : la Nondiscrimination, le Développement durable, l’Humanisme (l’être humain est placé au centre des préoccupations du Mouvement olympique), l’Universalité, la Solidarité et enfin l’alliance entre le sport, l’éducation et la culture.

 

Olympisme et réalité

Mais qui se charge de tenir ce rôle dans les faits ? Il s’agit du CIO (Comité International Olympique, fondé lors du Congrès Olympique de Paris en 1894). Le CIO est l’autorité suprême du Mouvement olympique. Son rôle est de promouvoir le sport de haut niveau aussi bien que le sport pour tous, en accord avec la Charte Olympique. Il veille notamment à la promotion des femmes dans le sport, à celle de l’éthique sportive et à la protection de l’athlète. Le CIO a édité un DVD sensibilisant aux divers programmes lancés par l’organisation et notamment les suivants :  Développement par le sport, Solidarité Olympique, Femmes et sport, Sport et paix, Programme de carrières des athlètes, Sport pour tous, Sport et environnement et enfin Culture et éducation olympique !! Eh oui, le CIO travaille sur tout ça !! Ah oui, nous allions oublier : il est également chargé d’organiser les Jeux Olympiques…

 

N.B. : Le Mouvement olympique est financé d'une part (la plus importante) par les droits payés par les chaînes de télévision pour retransmettre les Jeux Olympiques et de l'autre, par un programme de partenariat avec des sociétés multinationales. Comment ça « Olympique Business » ?...

 

Vœux pieux ?

Mais que penser alors lorsque l’on voit à quel point ces valeurs et ces principes ont été, sont et seront probablement encore bafouées ? L’excellence des athlètes et le Respect sont remis en question à chaque fois qu’un cas de dopage est avéré. La noble idée de l’amitié entre les peuples a été mainte et mainte fois mise à mal depuis la recréation des J.O. Deux exemples contemporains célèbres sont la prise en otage d’athlètes Israéliens lors des J.O. de Munich en 1972 et le boycott des J.O. de Moscou par les Etats-Unis huit ans plus tard en pleine guerre froide…

 

Qu’en est-il alors des valeurs olympiques ? Sont-elles des vœux pieux avec lesquels chacun d’entre nous est d’accord mais qu’il est difficile d’appliquer lorsque nous en avons l’occasion dans la réalité ?

Pour notre part, nous pensons que les valeurs olympiques sont plutôt un idéal, quelque chose qu’il faudrait chercher à atteindre sans jamais y arriver car la perfection n’est pas de ce monde.. Il ne s'agit pas d'y arriver, mais de tout faire (en se limitant à ce qui est éthique) pour tenter de s'en approcher le plus possible. Et nous terminerons en citant Bertrand Russell : « Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l’imperfection et l’atteindre ».

 

Que représentent pour vous ces valeurs et principes olympiques ? Un idéal ? Une quête de perfection à jamais inaccessible ? De la poudre aux yeux ?...

 

Si vous souhaitez approfondir sur le Mouvement Olympique et ses valeurs nous vous recommandons vivement la lecture des travaux de Steven Maass que vous pouvez télécharger en version pdf ici.

 

Sources: www.wikipedia.org; www.olympic.org

 

Réduire...



Publié dans Sport et Société

Commenter cet article