Le basket-ball comme aide à la « construction de soi »

Publié le par L'A.M.S

Les américains aiment le basketball. Outre-atlantique il a un peu le même rôle que  le rugby en France, à savoir une « école de la vie » ou en tout cas un outil de développement personnel.

 

 

Dernier exemple en date : l’entreprise américaine Campbells’ qui commercialise des produits agroalimentaires, notamment des soupes. Bien plus que des centres de formation, cette entreprise a développé des programmes « d’aide à la construction du caractère » à travers la pratique du basketball.

Considérant que « les enfants d’aujourd’hui sont les chefs de demain », l’entreprise s’est associée avec les légendaires Harlem Globetrotters pour véhiculer des valeurs d’intégrité, d’honnêteté, de fidélité, de coopération et de respect.

Avec ce programme, Campbells’ s’attache à démontrer comment un caractère fort, bâti grâce au basketball, peut mener à la « grandeur » ou « l’excellence »

Ces programmes sont proposés à des particuliers tout comme à des écoles qui peuvent les intégrer à leur propre programme de formation.

L’initiative est récente, mais intéressante (Mis à part le fait qu’elle renforce la présence des capitaux privés au sein du système d’éducation américain) et s’inscrit dans la tendance actuelle des entreprises à s’impliquer dans des actions citoyennes en rapport avec le sport (ex : Mc Donalds, Quick,…).

 

Affaire à suivre…

Publié dans Actualité du sport

Commenter cet article