Salon ISPO de Munich

Publié le par L'A.M.S

J’ai eu la chance de me rendre à Munich pour assister au salon international du sport ISPO en ce mois de février 2006. J’ai pu y aller gratuitement (transport, hôtel et entrée pour deux jours…ça fait plaisir !) avec environ 45 autres étudiants de l’école. En effet, Grenoble Ecole de Management a le privilège d’être une des deux seules écoles du monde (l’autre étant une école suisse je crois) à être invitée par ISPO lui-même. En échange, nous avons dû réaliser une étude de marché pour l’ISPO. J’ai donc décidé de saisir cette belle (et gratuite !) opportunité et de partir voir à quoi ressemble le plus grand salon du sport du monde.

Après 10h de voyage en car de nuit (je vous laisse imaginer la qualité du sommeil qui a été le mien cette nuit là…), nous sommes arrivés un peu avant 9h du matin à Munich et nous nous sommes immédiatement rendus sur le salon.

Nous sommes donc lâchés de 9h à 18h sur le salon. Premier constat : je m’y attendais mais vraiment, c’est GRAND !! Très très grand même. Beaucoup plus que le salon de l’automobile de Paris et même que celui de Détroit. Quand tous les halls du salon sont ouverts, c’est tout simplement la plus grande surface d’exposition du monde !

Passée la première surprise, nous avons découvert le salon en visitant les stands des quelques 1600 exposants présents à l’ISPO.

Ce salon était bien sûr une belle opportunité pour moi. Mon objectif en visitant le salon était clair : prendre le plus de contacts possible pour la césure que je compte effectuer en Espagne à partir de cet été (2006).

 

Cruelles désillusions

 

J'ai rencontré deux problèmes principaux : premièrement, ISPO est un salon professionnel, par conséquent, les exposants (fabricants) veulent rencontrer des professionnels (distributeurs) afin de signer des contrats ou au moins de prendre des contacts. Il faut savoir que dans le domaine des chaussures de ski, par exemple, les contrats pour la saison 2007-2008 ont été signés lors de l’ISPO. Il s’agit donc d’un évènement très important pour tous les professionnels des sports d’hiver, un évènement qu’il ne faut absolument pas rater, sous peine de « planter » sa saison. C’est pourquoi des étudiants comme nous n’intéresse pas ou très peu les exposants qui sont au mieux enclins à nous donner l’adresse de la filiale de leur marque dans le pays qui nous intéresse.

Deuxième problème : une grande partie des exposants présents étaient là uniquement pour représenter la filiale allemande de leur marque, c’est pourquoi il a été difficile pour nous de trouver des contacts en France ou en Espagne dans mon cas.

 

Après le salon, nous avons « visité » une brasserie typiquement munichoise (il fallait bien inclure un aspect culturel dans ce voyage…) et la soirée a été vraiment sympathique : Choppes et musique traditionnelle font de « Munich by night » une sortie agréable et conviviale.

 

 

Bref, ISPO est un salon à voir, un vrai salon professionnel qui permet d’appréhender un peu mieux les relations fabricants / distributeurs et la façon dont sont signés les contrats. Par contre, ce n'est sûrement pas l'idéal pour des étudiants comme moi qui veulent prendre des contacts et trouver des stages ou des entreprises pour réaliser une année de césure. 

Pour aller sur le site du Salon ISPO, cliquez ici

Publié dans Evénementiel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article